11 septembre 2011

"LA PAROLE DE NUIT" : mise en espace de trois nouvelles de Patrick Chamoiseau, Raphaël Confiant et Gisèle Pineau

mise en espace Claude Défardla_Parole_de_nuit

avec Raymonde Palcy

et Lanig Le Dortz (percussion)

Cette mise en espace, d'une durée d'une heure, peut être pré­sentée sur une scène comme dans une bibliothèque. Elle peut s'adapter à une grande variété de lieux et notamment en appar­tement.

Elle a été représentée dans de nombreuses médiathèques, ainsi qu'au Théâtre Artistic Athévains à Paris et au Festival des Abymes en Guadeloupe.

Un banc, un fil à linge, une bassine plas­tique, quelques négatifs photographiques, une comédienne et un livre pour dire trois auteurs de la « jeune » génération d'écrivains antillais francophones : une femme, deux hommes, une Guadeloupéenne, deux Martiniquais. Ils racontent des histoires toutes simples d'apparence, à la frontière du conte et de la chronique.

Tous trois se situent dans le droit fil de la belle « parole de nuit », celle que les anciens - les esclaves - contaient aux enfants à la faveur de l'obscurité. Carrefour de la « scripturalité » de la littérature occidentale et de l'« oralité » de la tradition populaire créole, cette littérature prend pour matériau la mémoire quotidienne narrée et son rythme circulaire. Elle défie notre « bon usage » hérité des XVlle et XVIIIe siècles pour renouer avec un ton qui rappelle les richesses carnavalesques et rabelaisiennes préclassiques. Elle intègre à l'écriture le bilinguisme quotidien et obligé de tout Antillais.

.

.

.

.

.

.

.

.

 

.

 

.

 

.

 

.

 

.

 

.

 

.

 

.

 

.

 

.

 

.

 

.

 

.

 

....................................

 

......................

 

..................

 

................

 

..................

 

................

 

................

 

................

 

...............

 

..................

 

.................

 

..................

 

.................

 

.....................

 

.

 

.

 

.

 

.

 

.

 

.

 

.

 

.

 

.

 

.

 

.

 

.

 

..

 

..

 

.

 

.

 

.

 

.

 

.

 

.

 

.

 

.

 

 

Posté par lapoursuite à 00:09 - - Permalien [#]